HISTORIQUE

 1985 : Création de l’association. Suite à une enquête menée par la Jeune Chambre Economique de Parthenay pour connaître les besoins de garde de la population locale, une quinzaine de mères de familles constitue une association pour créer une halte-garderie à Parthenay. Sur proposition de la Confédération Locale du Cadre de Vie (Ramos Bernou), sont exhumés les statuts, déposés en 1978, d’une association tombée en sommeil mais ayant le même objectif : Le Relais des Petits.
 

 1986 : Ouverture de la halte-garderie, située rue du Four à Parthenay, avec un agrément pour l’accueil de 10 enfants à mi-temps pour un an, puis à temps plein. L’encadrement se fait par trois employées en contrat TUC (une éducatrice de jeunes enfants, une auxiliaire de puériculture, une aide maternelle) aidées de parents bénévoles.
 

 1988 : Un premier emploi est pérennisé : l’obtention d’une première subvention de fonctionnement attribuée par le District de Parthenay permet d’employer définitivement l’éducatrice de jeunes enfants.
 

  1992 : Ouverture de la mini-crèche halte-garderie, transférée 7 rue Gambetta à Parthenay. La capacité d’accueil est doublée avec un agrément pour 20 enfants. L’équipe de professionnelles s’étoffe aux côtés de l’éducatrice de jeunes enfants avec 2 auxiliaires de puériculture et 2 aides maternelles (contrats aidés); puis une deuxième éducatrice de jeunes enfants.
 

  1994 : Agrandissement des locaux : la structure passe de 80 m² à 140 m². L’équipe de salariées s’étoffe avec l’obtention de cinq contrats emploi-solidarité (CES).
 

  1996 : Le Relais des Petits fête ses 10 ans et organise une kermesse.
 

  1999 : Aménagement de la seconde salle de jeu pour l’accueil des plus grands, d’une lingerie et d'un bureau à l'étage.
 

 2000 : Agrément pour 22 enfants : l’aménagement progressif des locaux permet d’augmenter légèrement la capacité d’accueil. L’équipe de salariées se pérennise doucement.
 

 2001 : Inauguration officielle de l'agrandissement des locaux à l'occasion des 15 ans de la structure. Aménagement d’un jardin : il permet d’offrir un espace de jeu en milieu naturel et de proposer une découverte sensorielle de la nature (coin potager, bacs à fleurs). La gestion comptable de l’association est confiée à une professionnelle.
 

 2002 : Consolidation de l’équipe de salariées qui se compose de 2 éducatrices de jeunes enfants co-responsables techniques de la structure, 3 auxiliaires de puériculture et 4 aides maternelles.
 

 2005 : Passage à la Prestation de Service Unique, accompagnement financier de la CAF ; désormais le Relais des Petits a pour dénomination « structure collective multi-accueil ».
Un Dispositif Local d’Accompagnement est mené pour optimiser le fonctionnement de la structure :diagnostic et préconisation pour la mise en œuvre progressive d'une convention collective, l'amélioration des conditions de travail et des échanges entre le conseil d'administration et les salariées.
L'équipe de salariées suit une formation « personnalité et relations humaines ».
Le projet d’établissement est rédigé ainsi que le règlement intérieur de la structure.
Une nouvelle structure de motricité est installée dans la salle des grands.
Le projet Passerelle entre le Relais et l’Ecole maternelle est mis en place.
Un expert-comptable supervise la comptabilité de l’association et propose chaque année un bilan comptable présenté en Assemblée Générale.
 

 2006 : Le Relais des Petits fête ses 20 ans. Un pique-nique convivial est organisé dans le jardin avec chants, jeux et lâchers de ballons.
 

 2007 : L’équipe de salariées est affiliée à la Convention Collective Nationale des Acteurs du Lien Social et Familial (ALISFA) ce qui implique notamment un système de classification (critères, grille de cotation, emploi repère, pesée d’emploi) sur lequel se base le système de rémunération.
 

 2008 : Travaux d’amélioration et de sécurisation des locaux avec l’agrandissement de la cuisine organisée en deux parties (propre et sale), l’agencement de deux chambres pour les bébés desservies par un large couloir, l’aménagement de toilettes handicapées dans le hall d’entrée, l’installation de cloisons d’intimité dans les toilettes des petits et d’un vidoir pour le ménage, le remplacement des menuiseries, l’installation de protection sur les radiateurs et de protection anti-pince doigt sur les portes, la mise en place d’une ventilation en sous-sol (radon).
Délocalisation de l'accueil des enfants au centre Maurice Caillon avec la mise à disposition d'une partie des locaux par la Communauté de Communes pendant plusieurs mois, le temps des travaux.
 

 2010 : La situation financière du Relais des Petits est alarmante : depuis 3 ans, déficit structurel annuel et difficultés de trésorerie en début d’année. Une procédure de sauvegarde est ouverte en janvier 2010 et un plan de sauvegarde sur 7 ans est arrêté en janvier 2011 pour échelonner le remboursement des créances.
La Communauté de Communes augmente la subvention de fonctionnement allouée à la structure et reverse sans décalage dans le temps la subvention liée au Contrat Enfance Jeunesse émanant de la CAF. Des subventions exceptionnelles sont versées par la CAF notamment pour accompagner le passage progressif à la Convention Collective d’ici 2013 qui implique une masse salariale en augmentation.
Les fiches de paye et une partie du social sont externalisées au cabinet de l’expert-comptable.
Un nouveau règlement de fonctionnement de la structure est rédigé.
 

 Octobre 2010-Décembre 2011 : Dispositif Local d’Accompagnement I et II avec l’ACEPP 16 (Association des Collectifs Enfants Parents Professionnels), appuyé par l’Insertion Poitou-Charente Active (IPCA) avec l’objectif d’assurer la sauvegarde et la pérennisation de la structure, via une restructuration des moyens humains et financiers. Il en résulte une nouvelle organisation de l’équipe formalisée par la rédaction de fiches de poste : une directrice, une responsable pédagogique, une éducatrice petite enfance, 2 auxiliaires de puériculture, 4 assistantes d’animation (dont un Contrat Aidé), une agent d’entretien et une secrétaire-comptable. Les modifications fonctionnelles et organisationnelles préconisées lors du DLA I sont mises en œuvre lors du DLA II avec un accompagnement de la directrice dans ses missions de responsable d’équipe et des parents bénévoles dans leur rôle de gestionnaires de la structure.
Le projet d’établissement est revisité et un travail de réécriture des projets social, éducatif et pédagogique impulsé pour permettre à l'équipe de professionnelles et aux parents bénévoles de construire le quotidien de la structure en lui donnant du sens.
Réaménagement de la salle des petits : pose d'un nouveau linoléum, réalisation de meubles sur mesure pour le coin accueil, achat de mobilier adapté et de matériel pédagogique pour le coin bébé, le coin lecture, l'espace activités et repas, l'espace motricité.

Published on